Roi de province

Longue journée qui s’achève. Levé de bon matin(5h), je sautai dans un taxi pour l’aéroport. Saut de puce bionique à 25000 pieds d’altitude vers la province voisine du Zhejiang. Au programme: première rencontre avec un de mes fournisseurs chinois. M.Qiu (entendre Tchiou) nous attendait à l’arrivée en compagnie de Lucy, sa charmante fiancée. Que dire de plus sinon que j’ai goûté à l’hospitalité généreuse et débordante des chinois! Sur la route qui nous menait à la fabrique familiale, on m’explique que la spécialité locale, la fierté du coin, réside dans la culture d’une variété d’orange bien spéciale et très grosse… devant mon air perplexe et intrigué on s’empresse aussitôt de s’arrêter sur le bord du chemin, au premier
kiosque rencontré. Alors les oranges mes amis j’vous dis pas! Énormes, gigantesques, monstrueuses, hilarantes et délicieuses! Je ne pouvais m’empêcher de rigoler lorsque mon regard croisait les deux protubérants agrumes que nous ramenions sur le siège arrière de la berline qui zigzaguait pour éviter les cyclistes. 

Visite de l’usine sortie d’une autre époque. Relents de communisme d’après guerre et de graisse métallique. L’item fabriqué, le robinet du filtre, est parfait. Mes hôtes sont sympathiques et accueillants, la journée s’annonce bien. Je suis surpris de trouver en M.Qiu un jeune entrepreneur(26 ans) dynamique, perfectionniste, inventif et prospère. Une belle relation naît rapidement de notre intérêt réciproque et la communication est bonne grâce à Wang Zi Yu, qui m’accompagne, et Lucy qui parle assez bien Anglais. 

J’ai droit au traitement royal: festin en suite privée pour le dîner, sieste à l’hôtel trois étoiles, re-festin du soir où nous apprécions quelques spécialités locales et où je peux m’adonner librement à la dégustation de bestioles hétéroclites. La soirée se termine enfin par une session très particulière de soins pour les mains avec enveloppement de cire chaude et j’en profite pour apprendre quelques mots essentiels dans le patois local comme:  »fille, jolie fille… ». Franchement, je commence à comprendre l’intérêt marqué de mon père pour ces excursions en territoire chinois. On le serait à moins! 

<>  - Proverbe Chinois 

19janvier003.jpg    19janvier013.jpg    19janvier016.jpg   19janvier019.jpg  

19janvier031.jpg    19janvier020.jpg    19janvier025.jpg    19janvier027.jpg    19janvier044.jpg 

   19janvier048.jpg    19janvier049.jpg 19janvier057.jpg   19janvier062.jpg  

19janvier063.jpg

2 commentaires à “Roi de province”


  1. 0 Luc 20 jan 2007 à 9:15

    Et pendant ce temps, je me fais geler à Minden, Nebraska, et je coucheau chic motel Super 8 de L’aéroport d’Omaha….
    Ya pas de justice !
    Luc

  2. 1 Liz 21 jan 2007 à 0:26

    Hello Manu,
    Encore de merveilleux récits pour nous donner l’eau à la bouche….l’eau au goût d’orange, peut-être, mais l’eau quand même !!!
    Merci de nous partager tout ça, à présent chaque matin, je n’ai qu’une hâte venir lire les aventures de Manu en Chine…. à quand le livre en reliure de cuir ???

    Bises xxx
    A demain

Laisser un commentaire



La douce vallée |
australie * australia |
Alice au pays de... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | EMERGENCE
| Classe découverte en Ubaye
| Elliott et Judith au royaum...