L’autre visage

Au hasard d’un petit guelleton dans un resto populaire, je rencontrai l’autre visage de la Chine par l’entremise de Ming, alias Anna. Me voyant pris au dépourvu devant un menu exclusivement en Mandarin et le sourire obtus des serveuses, elle vint à mon secours dans la langue de Sha
kespeare.  Avec le désir évident de faire connaissance et de pratiquer son Anglais, elle m’invita à partager sa table avec son amie et ancienne collègue d’études. Et nous voilà lancés dans un savant balai diplomatique afin que nos cultures se rencontres et que nos esprits communient.  

Ming me semble le parfait exemple de la jeune femme Chinoise élevée selon les règles de l’art d’une Chine communiste et contemporaine. Chétive et réservée, elle partage pourtant volontairement avec qui veut bien l’écouter. Sa copine plus timide demeure silencieuse, le rose aux joues et l’écoute exacerbée. Après un bon repas et quelques échangent constructifs, nous émettons la possibilité de nous retrouver le lendemain pour un second repas au même endroit, où la pitance est bonne et peu chère ($1/repas).       La possibilité devient réalité et, suite au repas, je lui demande de m’assister dans ma recherche d’un endroit où laver mes vêtements. Chose surprenante, les lavoirs tel que nous les connaissons semblent inexistants sur le territoire Chinois. Seuls les nettoyeurs à sec offrent un service de buanderie qui est généralement plus dispendieux qu’au Canada! Une opportunité d’affaire pour qui voudrait ouvrir une chaîne de buanderies populaires au pays du levant… Et, ah oui, ils refusent de prendre les bas et les sous-vêtements car les morceaux sont petits et ça leur fait trop de boulot! Différences culturelles…  

Durant notre épopée, Ming me parle d’une salle de jeux où elle va quelques fois avec ses collègues de travail, histoire de décompresser. N’écoutant que ma soif de nouveauté, je lui demande de me faire découvrir cet endroit. Alors mes amis, il y avait longtemps que je n’avais pas mis les pieds dans une ‘’arcade’’, et je n’avais jamais vu autant de jeux vidéo réunis à un même endroit. Un étage complet de brouhaha électronique dernier cri pour divertir la jeunesse en mal de décadence. Je comprends alors que nous n’avons pas la même conception de la décompression. Un pot de jetons en main, nous voilà en route pour une grande virée virtuelle. Courses de voitures, bas
ket-ball et jeux de guerre. Il y avait quelque chose de vraiment particulier à voir cette frêle jeune femme asiatique armée d’une mitrailleuse énorme et décapitant l’ennemi en lançant force de grands cris aigus! Je saisi sur l’instant l’essence même de la défaite américaine au Vietnam!  

Le lendemain, le soleil se montre à peine voilé sur Shanghai et j’en profite pour prendre quelques clichés de la ville engourdie par le froid. 

Pour voir les photos liés à cet article, suivre le lien ‘’Sous le soleil’’ >>>

2 commentaires à “L’autre visage”


  1. 0 Liz 28 jan 2007 à 5:40

    Alors Manu, as-tu testé quelques-uns de ces jeux ??
    Es-tu un adepte des jeux de voitures ? de glisse? ou plutôt de guerre ?

    Pour ma part, je suis très incompétente dans ce genre de divertissement…. et j’affectionne plutôt les jeux de société entre amis au coin de la cheminée.

    A bientôt

  2. 1 Carmelle 28 jan 2007 à 16:40

    cher Manu,

    sous les arcades! ce n’est certainement pas de cette manière que les Chinois s’entraîneront pour les Jeux qui auront lieu à Pékin en 2008, n’est-ce pas?

    Jeux que les « Reporters sans frontières » boycottent….pour protester contre le manque de liberté de presse en Chine….
    mais il ne semble pas que tu sois importuné par ces mesures, cher chroniqueur, donc, continue donc de nous parler sans censure, de ce que tu vois là-bas….ha!ha!
    Cela m’amuse toujours.

    A bientôt!

Laisser un commentaire



La douce vallée |
australie * australia |
Alice au pays de... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | EMERGENCE
| Classe découverte en Ubaye
| Elliott et Judith au royaum...